Accéder au contenu principal

« Héros de classe S » review de One Punch Man s02 ep07

Les jours passent et ne se ressemblent pas. Après la désillusion de la dernière de Game of Thrones, nous voilà à nouveau déçus, mais cette fois-ci par One Punch Man. 

Alors que raconte cet épisode 7 intitulé « Les héros de classe S » ? 

Nous reprenons l’histoire par une scène prégénérique. Gyoro Gyoro (#Mr Rondoudou, # Cyclope-rose) nous annonce officiellement l’existence d’une association des monstres et nous présente celui qui risque d’être le BIG boss de cette saison, Orochi, qui semble sortir tout droit d’une planche de Hans Ruedi Giger*.

Orochi

Alors que les villes de l’alphabet continuent de se faire attaquer par différentes créatures, Saitama et Suiryu parviennent sans trop d’encombres jusqu’en finale du tournoi d’art martial et s’apprêtent à s’affronter. 

Mais avant de se focaliser sur ce combat, on nous montre des héros de classe S faire du sale. Donc Petit Empereur, le gamin qui a un sac à dos multifonction, regarde éberlué Pur Porc se faire des pâtes façon Gorgone Médusa. Puis on a un petit cameo de Mecavalier. Beaugoss Masqué refroidit des fans un peu trop excités. Quant à Fashy Flash et Tatsumaki, on les voit faire un takoyaki* géant. 

Pur Porc en plein repas

Puis, changement de décor, retour dans le stade où la finale va débuter. On assiste alors à une démonstration de techniques qui feront dire à Saitama « J’ai compris, les arts martiaux c’est juste bougé de façon stylée » puis d’éclater Siuryu d’un bon twerke qui n’a rien à envier à Nicky Minage. Et fin de l’épisode.

Résultat des comptes ? 

Déception, encore et toujours. Enfin, on s’y attendait un peu. Au vu de ce que J. C. Staff* a fait de la confrontation entre Metal Bat* et Garoh, croire qu’il y aurait du mieux pour le combat entre Saitama et Suiryu était stupide… Bon, j’avoue, j’avais un léger espoir… qui s’est très rapidement barré en courant.  

Je dirai que le problème est, dans un premier temps, le récit et dans un second, l’animation.

Soyons claires, l’histoire mise en scène dans l’animé est la même que celle du manga. Dans ce cas, pourquoi fonctionne-telle dans un médium et pas dans l’autre ? Dans la BD, on a le temps de mettre en place l’intrigue et de détailler l’action. Il semble que, pour la tv, ils ont voulu narrer le plus de choses possible en peu de temps. La cause aux impératifs de production, à savoir : « raconter l’arc de Garoh en douze épisodes de 22 minutes chacun ». OK, mais est-ce que cela justifie ce charcutage ? Je ne le crois pas. Cela donne plutôt un arrière-gout de contrefaçon. 

Parlons de l’animation maintenant. J’ai l’impression de regarder un truc au rabais. Là où, dans la saison 1, chaque scène d’action était l’occasion, de mettre en avant les prouesses techniques de Mad House, la saison 2, semble vouloir en faire le moins possible. Je m’explique. Prenons l’exemple de cet épisode, on remarquera que les combats ne sont qu’une succession d’artifices, à savoir :

  • Plans fixes, zooms et dé-zooms sur des arrêts sur images
  • Surexploitation des bruitages et de la B.O pour créer de l’émotion 
  • Échange de coups répétitifs et flous

Comble du comble, le manga semble plus vivant que sa version animée.

Version animé
Version manga

J’ai l’impression de faire un bond dans le passé, retour au début des années 90 (ex : Dragon Ball Z). Pour en finir avec l’animation, je pointerai aussi du doigt un choix artistique qui, pour ma part, ne me plaît pas : la surutilisation des couleurs vives et des arrière-plans très lumineux. Cela me donne le sentiment que J. C. Staff a décidé, pour cette suite, de parier sur le côté comique de la série (d’où l’emploi de tonalités plus joyeuses et festives). 

Pour ne pas conclure de manière négative, je voudrais quand même souligner deux moments que j’ai appréciés. Ce sont le presque « coup de poing » de Saitama et la scène où ce dernier explique ce qu’il a compris sur les arts martiaux. 

Le première scène
La deuxième

Donc, si je devais donner une note ce serait un 7 sur 20. Les idées sont là, mais mal exploité, il manque ce qui fait le sel de la série et qui était le fort de la première saison, c’est-à-dire une action léchée. 

Quel dommage ! Les deux prochains épisodes vont raconter mon passage préféré du manga. J’espère vraiment qu’il y aura du mieux… même si j’en doute un peu. 

*Créateur du visuel du monstre Alien. 

*Boulettes avec un morceau de poulpe. 

*Oui je sais, la trad de l’animé l’appel Bat Man, mais je préfère le nom donné dans les scantrad.

* Le studio d’animation qui ont remplacé MadHouse pour la saison 2.

Catégories

One Punch Man

Eaglesham Mc Guinky Tout afficher

Parisien trentenaire, diplômé en langues (Anglais/Portugais), civilisations (Anglo-saxonnes et lusophones) et en Histoire de l'Art et Archéologie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :